Gerhosud | Groupement d'employeurs Rhône Sud

Témoignage d'une salariée convaincue par le Gerhôsud



Sandra travaille avec le Gerhôsud depuis octobre 2013 dans deux entreprises adhérentes à raison de 4 heures par entreprise. Elle est assistante comptable.

Quelle était votre situation professionnelle avant de découvrir le Gerhôsud ?
J’avais une entreprise. Je vendais des prestations d’assistante commerciale, administrative et comptable. Je me heurtais aux tarifs très bas pratiqués par les auto-entrepreneurs qui proposaient les mêmes services que moi. Je ne voulais alors plus entendre parler d’entreprenariat. J’ai alors pensé à la solution Gerhôsud et je me suis dit « Pourquoi pas ? » Je pensais que c’est autre approche pouvait être plus agréable au quotidien.

Je connaissais déjà le Gerhôsud à l’époque de mon entreprise. On était d’ailleurs plutôt concurrent à ce moment là. Mais ça m’a permis de me rapprocher d’eux lorsque j’ai voulu reprendre un poste de salariée. J’ai eu mes premières missions très rapidement après ce premier contact.

Qu’est-ce que le Gerhôsud vous a apporté ?
Ca m’a apporté le fait de travailler dans plusieurs domaines que je ne connaissais pas du tout. J’ai notamment travaillé avec un viticulteur. J’ai même eu une formation interne sur un logiciel de gestion/comptabilité spécialisé pour le monde de la viticulture. Cette formation a été prise en charge à la fois par l’entreprise adhérente et par le Gerhôsud.

Actuellement je travaille avec une entreprise de design/communication et une entreprise qui fabrique des pièces de titane.
Auparavant le Gerhôsud me faisait également travailler chez un revendeur de menuiserie/stores/fenêtres et j’y ai finalement été embauchée l’année dernière.

Aujourd’hui, j’ai un équivalent temps-plein entre cette embauche et les deux entreprises adhérentes. Avec Edouard, le directeur du Gerhôsud et les trois entreprises en question, nous avons réussi à trouver un roulement en fonction des besoins horaires de chacun et de mes disponibilités. On arrive à moduler les choses en bonne intelligence.

Avez-vous trouvé d’autres avantages au système du temps partagé ?
Il est plus facile de mettre un terme à un contrat avec une entreprise lorsqu’on a envie d’en changer ou lorsque que la collaboration devient trop compliquée pour diverses raisons. Il n’y a pas les contraintes inhérentes à un contrat de travail en direct et la fin de collaboration est alors plus sereine. Cependant, je n’ai jamais laissé l’entreprise, que je quittais, en difficulté. J’ai pris le temps d’accueillir et de former les personnes qui me remplaçaient, afin de partir l’esprit tranquille.

Je dirais aussi qu’avec Gerhôsud, je peux choisir les missions qu’on me confie. Ce choix est très varié. On n’est jamais mis au pied du mur. Edouard se débrouille toujours pour me trouver une mission en fonction de mes besoins (du type de missions, des horaires…).

Vous sortiriez de ce système aujourd’hui ?
J’aime les entreprises dans lesquelles je travaille et j’apprécie beaucoup les personnes avec qui je travaille. Ce sont des entreprises familiales, à taille humaine. C’est agréable de travailler dans cette ambiance. Je ne pense pas que je quitterais ce système parce que professionnellement je m’éclate ! Je vois et j’apprends énormément de choses.

Je recommande régulièrement le Gerhôsud et le système du temps partagé. J’ai d’ailleurs un ami qui travaille maintenant avec eux. Je parle tout le temps du Gerhôsud. Le travail en temps partagé est une très belle invention !